ACTUALITES

Pesticides: l’émergence de nouvelles technologies nanométriques se fait dans le brouillard

Actu-Environnement – Félix Gouty, le 7 mars 2024

Si de nouvelles études aboutissent au retrait de substances CMR, dans le même temps les multinationales font émerger de nouvelles menaces avec des pesticides nanométriques, en plus des nouveaux pesticides génétiques ARNi (pesticides à ARN interférents). Plus de 1000 demandes de brevet ont été déposés aux Etats-Unis, bien que les données soient insuffisantes pour une évaluation correcte des risques associés à ces nouveaux produits. Lire l’article

Pesticides : l’Echa publie un guide pour mieux évaluer les risques envers les abeilles

Actu-Environnement – Félix Gouty, le 15 février 2024

Ce guide représente un progrès dans l’exploration des dommages causés par ces pesticides, mais la question réside dans sa valeur juridique : est-il contraignant, sinon il risque de rester lettre morte. Lire l’article

Pesticides : limiter l’exposition des riverains implique des zones de non-traitement nettement plus grandes

Actu-Environnement – Félix Gouty, 16 janvier 2024

Avec de nouveaux outils d’analyse de l’air, l’association Générations Futures démontre que l’éloignement des riverains par rapport aux utilisations de pesticides devrait être fixé à au moins 150 mètres des habitations et non 5 à 20 mètres comme c’est le cas actuellement. Lire l’article

L’Inserm identifie un lien entre l’apparition de cancers pédiatriques et habiter au milieu des vignes

Actu-Environnement – Florence Roussel, 18 octobre 2023

Dans le cadre du programme de recherche Géocap-agri, l’Inserm a établi une corrélation entre le lieu de résidence et la proximité des vignes au regard des cas de cancers dont sont victimes des enfants de moins de 15 ans. Un lien est observé avec la densité des parcelles, l’étendue des vignes dans un périmètre de 1000 mètres. Lire l’article

Glyphosate – Des effets « sous-estimés » sur les vers de terre et les sols, selon l’Inrae

Terre-Net – AFP,  12/10/2023

Céline Pelosia directrice de recherches à l’INRAE alerte sur les effets néfastes du glyphosate sur les vers de terre, et donc sur la fertilité des sols. Plus de 60 études ont été publiées sur les effets de cet herbicide sur les vers de terre mais quasiment aucune n’a été retenue par l’autorité sanitaire européenne. Des études en Amérique latine ont montré qu’au bout d’une vingtaine d’années, à raison de trois applications de glyphosate à doses recommandées par an, on arrive à une quasi-extinction des vers de terre. Lire l’article

Glyphosate : un lien entre malformations et exposition prénatale à ce désherbant est reconnu par le Fonds d’indemnisation des victimes de pesticides, une première mondiale

France Info, 09/10/2023

La commission d’indemnisation des enfants victimes d’une exposition prénatale aux pesticides a établi un lien de causalité entre cette exposition au glyphosate et les graves handicaps d’un enfant. Le recours engagé contre Monsanto se poursuit. Lire l’article

Glyphosate : entre l’Inserm et les agences réglementaires, des conclusions divergentes

Le Monde – Stéphane Foucart, 12/09/2023

Malgré  l’expertise collective rendue par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) pour le glyphosate en juin 2021 établissant sa génotoxicité,  son impact endocrinien du glyphosate et sa neurotoxicité, la Commission européenne propose sa réautorisation jusqu’en 2038. Les agences réglementaires de la commission jugent « non fiables » ou « non pertinentes » la majorité des études universitaires. Lire l’article

L’exposition de la reine des abeilles à un fongicide largement utilisé perturbe la reproduction et la dynamique de la colonie

Pollution environnementale – Maxime Pineaux, Stéphane Grateau, Tiffany Lirand, Pierrick Aupinel, Freddie-Jeanne Richard, 1er avril 2023

Ces chercheurs ont mis en évidence l’impact délétère du boscalid (fongicide SDHI le plus employé) sur l’espérance de vie des abeilles reines, sur le fonctionnement de l’ensemble de la ruche et sa résilience face aux parasites. Les impacts sont très importants après seulement deux jours de nourriture contaminée à une concentration semblable à celle trouvée dans les cultures. Lire l’article

Biodiversité : l’État condamné pour l’utilisation massive des pesticides dans l’agriculture

La Croix (avec AFP), 29 juin 2023

Le 29 juin 2023, le tribunal administratif de Paris reconnaît l’existence d’un « préjudice écologique » résultant de la « contamination généralisée, diffuse, chronique et durable » des eaux et des sols par les pesticides. Le tribunal a également donné une force contraignante aux plans Ecophyto et a sommé l’État de respecter les engagements de réduction des pesticides et de protection des eaux, et de mettre en œuvre des mesures efficaces d’ici le 30 juin 2024. Lire l’article

Les nouveaux pesticides « extincteurs de gènes » inquiètent les scientifiques

Reporterre – Violaine Colmet Daâge, 15 juin 2023

Remplacer des pesticides interdits par des produits financièrement aussi lucratifs reste le credo des multinationales de l’agro-chimie avec l’ARN comme nouveau relai. Ce sont une fois de plus des évaluations superficielles, insuffisantes malgré les pires craintes pour l’environnement. Lire l’article

Des géants des pesticides accusés d’avoir dissimulé la toxicité de leurs produits pour le cerveau en développement

Le Monde – Stéphane Foucart, 1er juin 2023

Deux scientifiques suédois ont vérifié des études fournies par les multinationales du pesticide pour obtenir des autorisations de mise sur le marché. Les résultats sont accablants. Il apparait en effet que des résultats ont été dissimulés concernant les impacts sur le neurodéveloppement des enfants : autisme, déficit de l’attention et hyperactivité, handicaps intellectuels, etc., pathologies en forte augmentation. Lire l’article

« On est assis sur une bombe sanitaire ». Les terres d’une paysanne bio, polluées par des pesticides épandus il y a des décennies

FR3 Bretagne –  Quentin Cezard, 25 mai 2023

Une agricultrice bio du Morbihan contrainte à stopper son activité en raison de la pollution de ses terres par des insecticides rémanents interdits depuis 1972, qui contaminent ses légumes au-delà des limites maximales de résidus admises. Lire l’article

Un quart des oiseaux disparus en Europe en près de quarante ans : « L’agriculture intensive est la principale responsable »

Libération – Coralie Schaub, 15 mai 2023

Des milliers d’études synthétisées par des chercheurs du CNRS constatent l’effondrement des populations d’oiseaux et évaluent à 800 millions le nombre d’oiseaux disparus depuis près de 40 ans en Europe. Sur les secteurs d’agriculture intensive, cette chute peut atteindre jusqu’à 79 % et ces scientifiques en attribuent la causalité aux utilisations massives de pesticides et d’engrais chimiques. Lire l’article

Agriculture : « Une viticulture sans pesticide, c’est possible »

Sud Ouest – César Compadre, 1er mai 2023

Des dynamiques locales de refus de cette contamination générale aux pesticides se font jour. Elles sont l’illustration qu’une autre agriculture, durable et responsable, est possible. Lire l’article

Depuis 1950, 70 % des haies ont disparu des bocages et le phénomène s’accélère

Le Monde avec AFP – 27 avril 2023

Malgré 1,4 million de kilomètres de haies arrachées depuis 40 ans en France, soit 70 % de nos haies, et en dépit de tous les services écosystémiques de ces linéaires les rendant indispensables dans le cadre d’une transition agroécologique, leur destruction se perpétue, et les nouvelles plantations restent dérisoires au regard des besoins pour une transition agricole. Lire l’article

Pesticides : le boscalid menace la reproduction des abeilles

Actu-Environnement – Félix Gouty, 19 avril 2023

Après des années d’utilisation, des chercheurs découvrent que le boscalid, fongicide SDHI  très employé sur le colza, culture mellifère attirant les abeilles, se révèle en fait un poison pour les reines provoquant le déclin des colonies ; et qu’en est-il des centaines d’espèces de pollinisateurs sauvages. Lire l’article

L’eau potable en France contaminée à vaste échelle par les métabolites du chlorothalonil, un pesticide interdit depuis 2019

LE MONDE – Stéphane Foucart, 5 avril 2023

Les analyses dans l’eau potable des substances pesticides et de leurs métabolites ne permettent de détecter que ceux qui sont effectivement et spécifiquement recherchés. Ainsi, la récente recherche d’un métabolite du chlorothalonil, fongicide interdit depuis 3 ans, a permis de le détecter avec une ampleur insoupçonnée. La majorité  des métabolites des autres fongicides n’est toujours pas recherchée dans l’eau potable. Lire L’article

Pesticides : le gouvernement se dresse contre l’Anses et veut revenir sur la procédure d’interdiction d’un herbicide contesté

LA DEPECHE.fr/AFP – 31 mars 2023

L’exemple du S-métolachlore – quand un ministre de l’Agriculture demande à l’ANSES de renier son rôle et sa mission scientifique qui est de veiller sur la santé des Français, pour que les intérêts économiques de court terme de l’agro-industrie soient à tout prix préservés. Lire l’article

« Je ne vois pas de solution » : l’impossible médiation sur les pesticides en plaine d’Aunis

Le Parisien – Fabien Paillot, 30 mars 2023

Dans ce secteur de grandes cultures autour de La Rochelle où 90 % de la surface au sol est cultivée, malgré nombre de cancers pédiatriques, les agriculteurs engagés dans une médiation menée par la communauté d’agglomération, avec les riverains, n’ont accepté aucune évolution de leurs pratiques polluantes invoquant l’absence de pratiques alternatives alors que ces dernières sont aujourd’hui crédibles. Lire l’article

Des confitures contaminées aux pesticides

Reporterre – 30 mars 2023

Consommer des produits provenant de l’agriculture biologique permet de se prémunir des impacts sur la santé provoqués par la présence de multiples molécules pesticides dont il est affirmé que les seuils critiques ne sont pas atteints mais dont l’effet cocktail n’est pas analysé. Lire l’article

Agriculture européenne : pour les chercheurs de l’Inrae, il est possible de sortir des pesticides chimiques d’ici à 2050

Le Monde – Stéphane Foucart, 23 mars 2023

La fin des pesticides de synthèse devient un thème majeur de recherche pour l’Inrae associé à plusieurs instituts européens. La conclusion de l’étude prospective en souligne tout l’intérêt ; la sauvegarde de la biodiversité et de la souveraineté alimentaire se conjuguent avec des rendements peu impactés. Cette évolution massivement plébiscitée implique une réforme systémique des méthodes de production et une formation des professionnels.  Lire l’article

Se passer du glyphosate ? C’est possible, selon un rapport

Reporterre – 10 mars 2023

Publié le 9 mars, réalisé à la demande des Verts européens, le rapport de l’ONG PAN Europe cite également des études de l’INRAE. Selon ses auteurs, « 80 % des mauvaises herbes n’ont pas besoin d’être tuées, et peuvent en réalité être bénéfiques aux fermiers et aux systèmes de production agricoles ». Sont présentées des alternatives à l’utilisation du glyphosate. Lire l’article

Pesticides : la France, l’un des pires pays d’Europe

Reporterre – Hortense Chauvin, 8 mars 2023

Contrairement à ce que prétend la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), la France est l’un des pays européens autorisant le plus grand nombre de pesticides. Selon Générations futures, le nombre de substances pesticides autorisées en France est supérieur de 32 % à la moyenne européenne. La France n’est devancée que par la Grèce et l’Espagne. Lire l’article

«On a l’impression de crier dans le vide» : au Jardin des plantes, les scientifiques alertent sur la crise de la biodiversité

Libération – Olivier Monod, 4 mars 2023

Manifestation  de scientifiques et d’associations en marge du Salon de l’agriculture pour alerter sur la destruction de la biodiversité par l’utilisation de pesticides toxiques et pour demander l’application des pratiques agroécologiques. Lire l’article

Salon de l’agriculture : cultiver sans pesticides, sans glyphosate ni labour, est-ce possible ?

FR3 Bourgogne Franche-Comté – Lisa Guyenne, 3 mars 2023

En Bourgogne, à une quinzaine de km de Dijon, l’INRAE (institut de recherches pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement)  expérimente sur un domaine de 120 ha comment se passer de pesticides tout en assurant la viabilité économique des exploitations agricoles. L’espoir est de mise, des agriculteurs maîtrisent déjà ces nouvelles pratiques. Lire l’article

Agriculture biologique : le Gouvernement propose une aide « insuffisante » selon la filière

Actu-environnement – Félix Gouty, 2 mars 2023

Selon IRI (société d’analyse de données), les ventes de produits bio ont baissé en valeur de – 3,9 % en 2022, et de – 7,8 % en volume. La filière est affaiblie par la baisse du pouvoir d’achat, la concurrence de labels trompeurs ; également par l’insuffisance de produits bio proposés dans la restauration collective : 6 % en 2022, tandis que la loi Egalim de 2018 avait fixé l’objectif 2022 à 20 %. Face aux difficultés du bio, le ministère de l’Agriculture propose une aide tout à fait dérisoire, d’un montant de 10 millions d’euros. Lire l’article

Au Salon de l’agriculture, les pratiques phytosanitaires en plein bouleversement

Science et avenir – Loïc Chauveau, 27 février 2023

Des alternatives aux pesticides conventionnels se développent de plus en plus avec la sélection de variétés plus résistantes, le biocontrôle, la lutte biologique, etc. Elles exigent une modification des pratiques et suffisamment de connaissances agronomiques. Comment les ignorer, quand la politique agricole commune a pour objectif de réduire l’usage des pesticides de synthèse de 50 % d’ici 2030 ? Lire l’article

La Cooperl veut multiplier par dix les surfaces de cultures sans pesticide

RÉFÉRENCE agro – Stéphanie Ayrault, 21 mars 2022

Cooperl, coopérative bretonne et sa marque Brocéliande, forte de 1329 éleveurs porcins qui ont en moyenne baissé de 30 % leur utilisation de pesticides. 150 d’entre eux cultivent des parcelles sans pesticides sur un total 700 hectares. L’objectif est d’atteindre 10 000 ha sans pesticides en 2030. Lire l’article

Les solutions de biocontrôle pour se passer des pesticides

Sciences et Avenir – Loïc Chauveau, le 27 février 2018

L’agriculture ne peut continuer sur la voie des pesticides de synthèse, des solutions de biocontrôle émergent et sont prometteuses, leur crédibilité s’affirme, sous réserve que leurs impacts aient été correctement étudiés. Lire l’article